Actualités et Calendrier

La « Palme d’Or » nationale attribuée à notre Club !

DON DE SANG.

IMG_7820

Les besoins sont toujours importants.

La prochaine séance de « Don de Sang » aura lieu :

Le VENDREDI 10 SEPTEMBRE 2021 de 14 h. 30 à 19 h. 00

SALLE DE RECEPTION HÔTEL DE VILLE DE SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

Ci-dessous le lien permettant la prise de RDV au créneau horaire souhaité :

https://mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr/collecte/liste_creneaux_horaires?q=1&c=27733&dc=2021-06-30&type=sang

Résultats des collectes antérieures.

90 donneurs maximum sont pré inscrits sur liste de rendez-vous, à heure déterminée, dans l’après midi, de 14 heures à 19 heures 30. Nous avons constaté, sur plusieurs mois, et malgré la pandémie, une ponctualité très satisfaisante. En marge de ces rendez-vous, quelques autres donneurs se présentent spontanément, compensant les rares absences. Tous ont pu donner leur sang, sans queue ni attente et dans le respect absolu des exigences sanitaires. Le nombre de donneurs s’avère, désormais, relativement constant au fil des mois : Entre 80 et 90 donneurs.

Tout le personnel de l’E.F.S est très reconnaissant au LIONS CLUB de lui avoir obtenu, auprès de la Mairie, l’accès à ces locaux spacieux et sécurisés. En effet, en raison des restrictions liées à la pandémie, leurs sites de prélèvements habituels dans les facultés, entreprises et autres centres industriels, sont aujourd’hui ou fermés, ou n’apportent qu’un nombre très réduit de donneurs en raison du télétravail. Cette collecte mensuelle saint-germanoise, désormais régulière, se révèle donc très importante dans l’approvisionnement de l’E.F.S. alors que la demande de sang reste forte.

a

Une équipe de LIONS prêts à se relayer pour assurer la réception des donneurs

Les donneurs, étant reçus, pour la plupart, sur rendez-vous, (90 créneaux horaires sont prévus), les après-midis se déroulent dans le calme, sans queue ni embouteillage, en respectant scrupuleusement les mesures d’hygiène et la distanciation. Un modèle d’organisation permis par les vastes espaces prêtés par la Mairie de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE et mis à la disposition de l’ E.F.S.

MERCI aux nombreux donneurs et BRAVO à toute l’Equipe de l’EFS pour cette organisation irréprochable.

PROCHAINES ACTIONS DU LIONS CLUB

SALON DU VIN ET DE LA GASTRONOMIE

Annulé en 2021 et reporté à 2022

En raison des mesures préventives anticovid.

Contact : P. FOLLETETE : 06 16 74 38 51 –  <pfolletete@gmail.com>

Collecte alimentaire

au profit de l’ARBRE A PAIN

Samedi 5 juin 2021

au MONOPRIX de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

Action terminée

 

ACTUALITES ET ACTIONS RECENTES

Vendredi 18 juin 2021

HOMMAGE A UNE GRANDE FIGURE DU CLUB

René GATISSOU

Commandeur de la Légion d’honneur

Compagnon de la Libération

Forces Aériennes Françaises Libres

1923 – 2012

Ce vendredi 18 juin, en commémoration de l’appel du Général DE GAULLE, un hommage solennel était rendu à René GATISSOU,

Héros de la résistance et Ancien Membre de notre Club.

La cérémonie à la mémoire des Anciens Combattants et de René GATISSOU, le 18 juin 2021, square René GATISSOU, en Présence d’Arnaud PERICARD, Maire de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, de Patrick FOLLETETE, Président du Club, et de Bernard LAPEYRERE, Délégué pour les Yvelines de la Fondation de la FRANCE Libre, Représentant les Associations Patriotiques et Mémorielles de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE
et Membre de notre CLUB.
C’est l’occasion de rendre hommage à cet homme exceptionnel, dont les qualités humaines et morales sont un exemple en particulier pour nos jeunes générations. Pour ne pas oublier, garder la mémoire de tous ceux à qui nous sommes redevables de notre liberté actuelle. René GATISSOU, Français libre, est un exemple.

Sa Vocation

René GATISSOU est né le 13 mai 1915 à LIBOURNE (GIRONDE). Très jeune il fréquentait l’aéroclub voisin ou il démontrait déjà sa passion pour l’aviation et sa grande connaissance des moteurs. Pour des raisons familiales, il est obligé d’interrompre ses études et s’engage à 18 ans, le 17 avril 1934, comme volontaire à la Base de recrutement d’ANGOULEME. Il est affecté dans un régiment d’aviation au MAROC pour instruction le 27/04/1934 et après plusieurs changements de corps à MECKNES, ALGER, MAISON BLANCHE, il revient en FRANCE pour suivre en 1935 l’école des mécaniciens de ROCHEFORT et passer ses examens, Après une année de cours intenses, il est reçu 3ème sur un peu plus de 300 élèves. Il est affecté le 11/04/1936 à la 54ème escadrille où il sera nommé caporal le 01/06/1936.

Son affectation à DJIBOUTI

Quand la guerre éclate le 22 septembre 1939, René est à DJIBOUTI… Après l’armistice signé le 22 juin 1940, il y a eu un certain flottement. Le Général LEGENTILHOMME quittait DJIBOUTI et passait avec plusieurs officiers en SOMALIE BRITANNIQUE. René a décidé de rester à DJIBOUTI.

La résistance

On commençait à connaitre ses idées peu compatibles avec celle de Vichy. Ce territoire français était très favorable au Régime de VICHY, contrairement à d’autres territoires d’Outre-Mer et il ne s’était pas rallié à la France Libre. L’Appel du Général DE GAULLE du 18 juin n’avait pas été entendu. Il y régnait un esprit très collaborationniste. La majorité des militaires était d’accord pour appliquer les clauses de l’Armistice.

 Devant le manque général d’enthousiasme pour reprendre la lutte et le refus des Autorités de rallier la France Libre, plusieurs ont préféré tenter l’aventure d’une évasion. Une première tentative effectuée en septembre 1941 s’était soldée par un échec. René GATISSOU avait essayé de franchir la frontière en voiture mais les Italiens la bloquaient et il avait dû faire demi-tour sans se faire prendre.

Avec un petit groupe d’amis civils, il avait monté un groupe de résistance, essentiellement du renseignement, sans assassinat ni dynamitage, et d’évasion, en liaison avec la Royal Air Force. Les renseignements étaient très importants pour les Anglais d’ADEN. Les messages étaient transmis avec un poste de radio clandestin. René fournissait ainsi des renseignements militaires aux Alliés au YEMEN et au SOMALILAND. Il organisait des évasions d’aviateurs alliés (blessés ou non) en direction d’ADEN,  et avait même préparé une attaque sur DJIBOUTI que les Anglais ne mettront pas en œuvre. 

L’évasion

Sachant depuis quelques temps ce qui l’attendait, René avait préparé depuis 6 mois avec son ami GRIVEAU, directeur du Port de DJIBOUTI, officier de la Marine Marchande, un plan d’évasion basé sur le vol de la vedette du Gouverneur, ardent vichyste, pour rejoindre les forces anglaises à ADEN. Les mouvements de la vedette étaient très surveillés par les deux bataillons qui gardaient le port

La clé de la réussite était de stocker suffisamment d’essence pour pourvoir rallier ADEN avec un bateau et la stocker sans se faire prendre.  Il fallait donc préparer une réserve d’essence car il n’y en avait pas beaucoup. André GIVEAU, le Directeur du port, à chaque bidon qu’il vidait dans une cuve dans son travail habituel, en gardait un peu au fond de façon à le transvaser dans un autre jerrican qu’il gardait pour plus tard. Cela leur a pris beaucoup de temps.

Environ ½ heure après avoir appris sa future arrestation, GATISSOU avertit GRIVEAU de la situation et ils décidèrent de s’enfuir vers minuit. GRIVEAU transvasa alors les fonds de jerricans stockés dans des jerricans pleins.

A minuit, le directeur du port, André GRIVEAU et le sergent-chef René GATISSOU se rendent sur la jetée au bout de laquelle se trouve la vedette du Gouverneur qu’ils ont décidé d’« emprunter » ! Avec la complicité d’autres marins, ils montent à bord de la vedette.

La vedette, avec les 2 évadés, va pouvoir s’échapper vers la SOMALIE Britannique : ADEN en pleine nuit, cap Nord-Est, à environ 180 miles. C’était le 27 avril 1941. Mais dans la vedette, se  trouvaient également  2 tirailleurs sénégalais  qui dormaient à bord et qui se trouvaient embarqués malgré eux dans cette évasion. Ils ne voulaient pas partir avec les « évadés » qui ont dû les attacher, les saucissonner sous les banquettes du bateau. Ils rejoindront par la suite la France Combattante.

Au petit matin, les falaises de la SOMALILAND, entre ZEILAH et BERBERA, étaient en vue et exténués, après une nuit de tempête, ils ont mis la vedette à l’abri des palétuviers et ont pu rejoindre un poste britannique à ZEILA  où les forces britanniques, qui  venaient d’arriver en pleine reconquête  de ce territoire, feront 30.000 prisonniers italiens.

Suite à cette évasion, René GATISSOU sera condamné à mort par contumace par le gouvernement de VICHY, et sa mère, restée en FRANCE, sera même inquiétée.

Le ralliement aux Forces Françaises Libres

Le lendemain, 29 avril 1941, miracle, le Général Le GENTILHOMME, commandant les FFL de SYRIE, débarque à ZEILA dans un avion et annonce à René GATISSOU « je viens vous chercher, on va  à ADEN » ! Naturellement à ADEN, il est accueilli à bras ouvert par les officiers britanniques qui le connaissaient bien. GATISSOU rallie alors les Forces Aériennes Françaises Libres (FAFL). Son engagement dans les FAFL est daté du 27 avril 1941, jour de son évasion.

Après un stage d’un mois René rejoint le 8th Squadron Bomber de la RAF, basé à ADEN en opérations de guerre sur le théâtre d’opérations des Somalies,

 Il est donc affecté, le 25 juin 1941, au Groupe Réservé de Bombardement n° 1 opérant des missions depuis KHARTOUM sur l’ABYSINIE, la SYRIE et l’ERYTHREE. Ce groupe franco-britannique rassemblait des éléments de BRAZZAVILLE et de la campagne de soutien au Général LECLERC à KOUFRA.

Le travail de René et ses connaissances y ont rendu de très grands services. En outre, il effectuera plusieurs missions comme mitrailleur. Les équipages étaient pluridisciplinaires et René GATISSOU aimait également piloter…

Le groupe Lorraine: le Moyen Orient

Fin septembre 1941, René rejoint par avion DAMAS où une heureuse surprise l’attendait. Sur décision du Général VALIN, le GRB 1 devenait le Groupe Lorraine avec les deux escadrilles, « Metz » et « Nancy ».

René a participé à de nombreuses opérations allant de BENGHASI au golfe de SYRTE jusqu’à la contre-attaque de ROMMEL qui obligea les alliés à se replier jusqu’à EL ALAMEIN. La grande bataille de la reconquête d’octobre 1942 fera 40.000 prisonniers de l’Africa Korps.

 Retour en ANGLETERRE

En novembre 1942, l’ordre est donné à tout le Groupe « Lorraine » de se rendre à PORT SAÏD où les Forces Françaises Libres sont regroupées pour embarquer à destination de l’ ANGLETERRE.

René GATISSOU y embarque le 12/11/1942 sur le transport de troupe « ORDUNA », un vieux rafiot, datant de la précédente guerre et rebaptisé par les français « Ordura ». Après 50 jours de mer, seul ou en convoi (dans l’Atlantique Nord, le convoi a eu plusieurs bateaux coulés par des sous-marins allemands), le rafiot arrive le 31 décembre 1942 à GLASGOW-GREENOCK en ECOSSE avec le Groupe Lorraine, sous 30 cm de neige dans les rues. Ils étaient en shorts et chemisettes !

Durant ce long voyage en bateau entre l’AFRIQUE et l’ANGLETERRE, il côtoie Romain GARY qui lui apprend l’anglais à raison de deux heures de cours par jour. Une nouvelle page d’histoire s’ouvre…

L’ANGLETERRE : le Groupe Lorraine

Transféré à CAMBERLEY, le camp des Français Libres, à proximité de LONDRES, René fait beaucoup de sport et suit des cours d’anglais. Après avoir passé avec succès tests et examens au Ministère de l’Air britannique, il obtiendra de bons résultats pour ce qui concernait la mécanique mais beaucoup moins en « administration »… GATISSOU est admis à l’école des Ingénieurs Mécaniciens de la RAF à COSFORD, près d’HALBERTON pour suivre un cours accéléré. Stage rapide, difficile, où il obtient de bons résultats et sera très bien noté Ce sera le seul français ayant suivi cette formation.

A l’issue de cette formation, il est officiellement nommé Sous-lieutenant le 15/03/1943 et affecté officier mécanicien à l’Escadrille Nancy le 30/04/1943 qui faisait partie du Groupe Lorraine qui venait d’être reconstitué le Ier avril 1943, comme unité française rattachée à la ROYAL AIR FORCE, et immatriculé  » SQUADRON N°342.

Il sera ensuite affecté au groupe Lorraine, le 01/01/1944, dont Il prend la responsabilité totale en ce qui concerne la préparation technique des vols et la direction de la maintenance des appareils et où il se distingue par la parfaite organisation de son service. Il participe fréquemment à des missions de guerre, sur le front occidental, en particulier comme mitrailleur AR. René est engagé dans des missions de bombardements de jour et de nuit, à moyenne ou très basse altitude. Il est nommé Lieutenant le 25/03/1944.

Le lieutenant René GATISSOU est qualifié comme « Air Gunner » à compter du 17 avril 1944. On relève sa participation pour plusieurs missions de bombardements sur le front de NORMANDIE.

Il prend part, notamment, le 01 mai 1944, au bombardement de la gare de triage  de CAMBRAI, et en juin 1944 sur HAMBURES (seine maritime) , puis les 9 et 10  juillet en patrouille au-dessus de la Seine Inférieure par mauvais temps, sur la gare de triage de DOUAI, puis en mission très dangereuse  sur la côte, à BOULOGNE-SUR-MER.

Lors du débarquement du 6 juin 1944, douze « Boston » du Groupe « Lorraine » décollant par paires, de dix minutes en dix minutes, tendent à 6 H du matin, devant la flotte de débarquement, à une altitudes 100 mètres, un rideau de fumée à partir de la pointe de BARFLEUR jusqu’à l’embouchure de la VIRE, secteur attribué aux forces américaines, pour protéger la flotte alliée  des bombardements allemands.

Fin de la guerre

Début octobre 1944, Michel FOURQUET, le nouveau responsable du Squadron, dépose  GATISSOU, seul, à VITRY en ARTOIS sur le sol français après 8 ans d’absence,  avec une lettre de mission du Général DE GAULLE. Il s’agit de préparer la première base en France et d’installer la logistique d’accueil de l’escadron britannique auquel appartenait le Groupe Lorraine. En 3 semaines, avec l’aide de la « Résistance » locale, le terrain sera opérationnel et la 137ème Wing  y atterrira dès le 17 octobre.

Les affectations après la guerre

Il poursuit sa carrière militaire au sein du corps des officiers mécaniciens et est affecté le 14 octobre 1945 aux Forces Aériennes Françaises pour une mission aux Indes (CALCUTTA). René est ensuite muté à SAIGON le 15/04/1946 où il arrive, en mai 1946, pour prendre part à la campagne d’INDOCHINE. Il sera nommé capitaine le 25/03/1947.

Il participe à de nombreuses missions dont certaines humanitaires, en particulier pour porter secours à 4 femmes prisonnières au nord de SAIGON, en parachutant des vivres et des médicaments. Par la suite, en 1948, René épousera une des femmes libérées, Juliette DURANDAU, fille d’un Professeur très connu du Lycée de SAIGON, en la Cathédrale de SAIGON, entouré de tous ses amis de l’Armée de l’Air.

Titulaire de deux citations, le capitaine GATISSOU rentre en métropole le 03/10/1949.

Après d’autres missions extérieures, il revient en France à la fin de 1956 à la 5 ème Escadrille. Il prendra sa retraite en mars 1960 après 50 missions de guerre avec  400  heures de vol dont 41 heures de vol de guerre et  26 ans d’engagement au service de la FRANCE, avec le grade de Commandant.  La même année il est nommé Lieutenant-Colonel de réserve le 1/12/1961. Il sera nommé Lieutenant-Colonel honoraire en 1976.

· Commandeur de la Légion d’Honneur – décret du 13 mai 1996
• Croix  de la Libération – ordonnance du 07/01/1944 (signé par le général de Gaulle)
• Croix de Guerre 39/45 (3 citations—2 palmes)
• Croix de Guerre des TOE (2 citations)
• Médaille Coloniale avec agrafes « Somalie », « Erythrée », « Libye », « E -O »
• Médaille des Evadés 20/08/1945

· Médaille de l’Aéronautique 18/06/1946
• Croix du Combattant Volontaire 39-45
• Croix du Combattant Volontaire de la Résistance 16/05/1947
• Médaille Commémorative des Services Volontaires dans la France Libre
• Mention in dispatch – War Medal (GB)  – 11 juin 1942
• Membre honorifique  de l’Ordre de l’Empire Britannique

Après une RECONVERSION CIVILE REUSSIE à l’international chez TECHNIP, Il se consacrera à sa famille et à des actions humanitaires.
Membre du Lions Club International ou il a servi pendant plus de cinquante ans (il avait participé à la création du Lions Club de Meknès en 1957), il a rejoint le Lions Club de Saint-Germain-en Laye, participant à de nombreuses actions sociales et humanitaires, avec modestie, gentillesse et discrétion, respectant notre devise « We serve » : nous servons.
C’est ce qu’il aura observé tout au long de sa vie.

Extraits de l’allocution de Bernard LAPEYRERE, lors de l’Inauguration du square René GATISSOU, à SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, le 26 mai 2018.  (Reportage de cet événement, sur ce site, dans la page « Archives »)

LA COLLECTE ALIMENTAIRE

AU PROFIT DE  » L’ARBRE A PAIN »

Ce samedi matin, dès 8 heures 30, les Lions se retrouvaient au MONOPRIX de Saint-Germain-en-Laye pour préparer l’organisation d’une collecte alimentaire, au profit de l’ARBRE A PAIN, une association caritative saint-germanoise qui aide les jeunes et les familles démunies.

En effet, après les mesures de confinements et la fermeture de nombreux commerces et leurs conséquences économiques, de nombreuses familles sont aujourd’hui dans des situations très précaires et ont besoin d’une aide urgente.

Le LIONS CLUB de Saint-Germain-en-Laye Doyen s’est mobilisé pour leur apporter une aide immédiate et directe en collectant et en proposant des produits alimentaires de base.

Dès l’ouverture, une première équipe était sur place pour organiser cette collecte : distribution des sacs aux clients du magasin, récupération des dons et mise en cartons immédiate après un tri sélectif des dons, que les équipes de l’ARBRE A PAIN allaient venir prélever en cours de journée.

En milieu de matinée, les caisses remplies s’accumulaient déjà. Elles allaient être prélevées, en cours de journée, par les équipes de l’ARBRE A PAIN, pour être transportées dans leurs locaux à Saint-Germain-en Laye.

Cette nouvelle organisation a démontré son efficacité. La coopération des deux Associations, exonérant les Membres de notre Club du chargement et du transport des cartons jusqu’à leur destinataire final, allège considérablement notre charge. Nous pourrons, ainsi, envisager plusieurs actions de ce type en cours d’année.

Cette action s’est donc déroulée dans d’excellentes conditions. En dépit de quelques contraintes sanitaires, la générosité des Saint-Germanois fut au rendez vous.   Notre collaboration avec l’Arbre à Pain a démontré toutes les complémentarités attendues en particulier dans la logistique renforçant ainsi l’image de nos associations au service des plus démunis de notre Ville, ainsi qu’avec la Direction de Monoprix et de ses employés très coopératifs.

Les produits demandés étaient très ciblés, présélectionnés et exposés sur une gondole installée au centre du magasin, facilitant ainsi le choix des clients donateurs en leur évitant des recherches fastidieuses sur divers étals.

Environ 1.638 kgs de produits non périssables ont été récoltés dans 91 cartons dont  33 %  étaient des produits “d’hygiène”.  Ces cartons  ont été, au fil de la journée immédiatement transportés et entreposés par l’Arbre à Pain dans ses locaux saint-germanois.

  Un grand merci à Toutes et Tous pour votre aide généreuse et efficace, sans oublier nos deux sympathisantes présentes, qui ont permis à notre Club d’assurer cette collecte, malgré les contraintes encore en vigueur.

En fin d’après-midi, nous avons eu le plaisir de la visite surprise de M. Arnaud PERICARD, notre Maire, accompagné de M. Benoit  BATTISTELLI, son adjoint chargé de la Culture, qui nous a beaucoup remerciés pour cette action et le rôle de notre Club dans la Ville au service des Saint-Germanois les plus démunis.

Ce résultat nous encourage à continuer ce type d’action. La Banque Alimentaire Nationale a lieu au 4ème trimestre, mais 2 ou 3 Collectes Alimentaires locales supplémentaires pourraient être organisées en cours d’année. La direction du Monoprix et l’Arbre à Pain y sont très favorables.

Ci-dessous, les remerciements de l’Arbre à Pain reçus au lendemain de cette journée.

« Chers amis, Bravo pour cette formidable collecte au profit de l’arbre à pain. Grâce à l’engagement et au dévouement des membres de votre club, nous avons collecté 91 cartons / 1638 kgs, pour une valeur estimée de 5000 euros. C’est une aide exceptionnelle qui va nous permettre de soutenir, au mieux, les 350 personnes en difficulté  que nous aidons chaque semaine . Nous vous remercions très chaleureusement pour cette généreuse initiative qui nous touche beaucoup.
Bien amicalement : Bernard, Antoine, Alain et les membres du conseil d’administration de l’Arbre à Pain« 

Vendredi 14 mai 2021

CHARGEMENT DU 50ème CONTENEUR POUR LE SENEGAL

Ce 14 mai 2021, malgré les restrictions sanitaires encore en vigueur et une météo incertaine, et après avoir officiellement déclaré l’opération auprès du Poste de Garde de la caserne de SATORY et obtenu l’accord de la Gendarmerie du plateau de SATORY, le chargement du premier conteneur de l’année, à destination du SENEGAL, a pu être réalisé.

A 13 heures, voici les jeunes Etudiants qui participent, de près ou de loin, à nos actions au Sénégal qui arrivent à notre Dépôt. Ce sont des Terminales et des Prépas du lycée Notre-Dame-de-Grandchamp de VERSAILLES, des Etudiants de la Faculté de Droit de l’Université de SAINT-QUENTIN VERSAILLES ainsi que des Membres des deux Associations récemment créées par d’anciens stagiaires envoyés sur le terrain voici quelques années pour des missions humanitaires : « LE REGARD D’EMILE » de Louveciennes et «MISSION PIKINE SENEGAL» de Versailles. Toutes et tous arrivent à l’heure pour nous aider à charger, à partir de 14 heures, le conteneur de 40 pieds (70 M3) qui lui – ô miracle ! – est déjà arrivé et les a même largement précédés

Ils sont une quarantaine – garçons et filles – que nous accueillons d’abord autour d’un copieux buffet pique-nique préparé de main de maître – comme à l’accoutumée – par nos amis (es) Denys MARTINOT-LAGARDE, Françoise CHAUVET, Martine CASPERSEN et Chantal SUCHET que nous remercions bien chaleureusement de leur amicale démarche de solidarité car ils contribuent fortement depuis des années au bon maintien des traditions d’hospitalité qui président aux activités de notre Dépôt et à l’animation joyeuse de chaque chargement de container.

Depuis Juillet 2020, les Membres et les Amis de notre Club  se sont mobilisés pour trier patiemment tous les dons reçus et effectuer leur mise en cartons. Les cartons ont tous été étiquetés et numérotés en fonction des futurs bénéficiaires sénégalais, dûment prédéfinis. Un listing détaillé des colis en partance a été établi. Tout est donc prêt.

Il est 14 heures. Le chargement peut commencer.

D’abord les lourds cartons de livres destinés aux Collèges et Lycées. Puis viennent rapidement de nombreux cartons moins volumineux chargés de revues, de jeux et de livres destinés aux enfants du Primaire et aux « pitchounets » des classes maternelles.

L’énergie communicative des jeunes fait qu’un premier lot de cartons est très vite chargé car notre système de chargement est désormais bien rodé : les cartons sont poussés par une enfilade d’ « opérateurs » sur un alignement de tables toutes disposées dans le sens de la longueur, constituant ainsi un support continu de glissement depuis les piles de stockage jusqu’à l’arrière du conteneur. Au pied du conteneur, un groupe de réception permet, en passant les cartons de mains en mains, d’alimenter, en continu, l’équipe de « gros bras » installée à l’intérieur du camion. Equipe qui, sous la rude mais efficace poigne de Jean-Luc, affectueusement surnommé « Obélix » et fidèle d’entre les fidèles par la bonne grâce de notre transporteur HUET, range et empile soigneusement les colis sans la moindre perte de place.

Une fois terminée la mise à bord des 1 315 cartons répertoriés représentant 40 000 livres de culture générale (record battu depuis 2006 pour un seul conteneur !) soit 8 bibliothèques supplémentaires, vient le chargement  des mobiliers scolaires et des dons divers dont trois importantes photocopieuses professionnelles qui rendront, à coup sûr, d’éminents services aux Institutions scolaires bénéficiaires.

Ci-dessous, le chargement de 120 chaises/fauteuils repliables de théâtre, essentiellement destinés à l’Association « VILLAGE PILOTE » qui gère le seul Orphelinat des Enfants des rues de DAKAR. Notre don permettra à cette Association de réaliser une salle de spectacle multimédia.

Vient ensuite le tour d’une série de tableaux de classe, de matériels scolaires divers et de plusieurs vélos.

Ce chargement est, enfin, complété, dans les temps impartis (3 heures) et toujours dans la gaîté et la bonne humeur, par les dernières piles de cartons de livres. Le dynamisme de nos Jeunes et leur résistance, après ces trois heures d’efforts, nous laissent pantois !

Un chargement complet et optimisé !

La photo-souvenir de toutes celles et ceux qui ont participé à cette mobilisation exceptionnelle de la jeunesse française au bénéfice de la jeunesse sénégalaise pourra être affichée dans leurs établissements, leur permettant ainsi d’évoquer concrètement, auprès de leurs camarades et de leurs professeurs, l’importance de leur participation exemplaire à une opération humanitaire d’ampleur.

Il est 17 heures 30. L’immense porte-conteneur, lourdement lesté de son nouveau chargement, quitte la vaste cour de notre entrepôt de SATORY à destination du HAVRE. Le conteneur lui-même sera transbordé dans la semaine du 17 au 22 Mai sur un navire de la Compagnie maritime  CMA/CGM à destination de DAKAR où il arrivera aux alentours du 06 juin, impatiemment attendu par tous nos amis sénégalais.

La grande esplanade est vide. Une petite collation de réconfort pour terminer et pour remercier ces Jeunes, exemplaires dans leur détermination, leur générosité et leur désir de « SERVIR ».

« On recommencera quand vous voudrez ! »

ont unanimement dit les Jeunes.

Cet écho n’est pas la moindre réussite de la journée !

MERCI A TOUTES ET TOUS

et au prochain conteneur début Juillet 2021 !

L’Equipe Sénégal

PARU DANS LE JOURNAL DE SAINT-GERMAIN

du 13 février 2021

LA MAIRIE AIDE NOTRE ACTION POUR LES JEUNES

AU SENEGAL

Janvier 2021

La Mairie de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE vient de proposer à notre Club de venir prélever des fournitures de bureau pour approvisionner les écoles que nous aidons au SENEGAL. Les dons ont été récupérés par l’un de nos Membres de l’équipe SENEGAL qui a remercié Arnaud PERICARD pour sa généreuse attention :

Monsieur le Maire et cher Arnaud,

Je viens de récupérer ce matin 11 cartons de fournitures de bureau que vous avez accepté de donner  pour les écoles du Sénégal dans le cadre de nos actions que nous menons maintenant depuis 2003.

Je voudrais vivement vous remercier au nom du Lions Club de Saint-Germain-en-Laye Doyen pour le geste que vous venez de faire, ces fournitures de bureau  seront, soyez en sûr, très appréciées. Elles partiront dans  notre prochain container dés que possible …   

Dans ce cadre, je transmets à votre cabinet, qui a souhaité connaitre nos actions,  un récent article  de la commission nationale du concours Lions 2019-2020 « Relations, rencontres internationales et francophonie » qui a attribué la Palme d’or récompensant une action phare, pérenne et remarquable sur le plan international, au club de Saint-Germain-en-Laye Doyen pour l’ensemble de son projet « Action Sénégal 2003-2019 ».

Cette distinction fait honneur à notre Club ainsi qu’à la ville de Saint-Germain-en-Laye

…/…

Les dons de la Mairie en cours de transfert.

Une Nouveauté…

Une multi-Conférences

sur nos programmes de plantations villageoises d’arbres fruitiers au SENEGAL

A L’INSTITUT NOTRE-DAME DE SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

Le lundi 23 novembre 2020.

L’Institut Notre-Dame de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE accompagne le Lions-Club de Saint-Germain-en-Laye Doyen depuis 2004, c’est-à-dire peu après le lancement de notre « Projet de Développement rural de NIOUDIOUF au SENEGAL » en 2003, qui avait pour objectif de planter 10 000 arbres fruitiers gratuitement pour venir en aide aux petits paysans des villages de brousse à 130 kms au Sud-est de DAKAR.

Depuis 17 années maintenant, grâce aux ressources récoltées par ses élèves de diverses manières et grâce à son « Marché de Noël » annuel et traditionnel, l’Institut Notre-Dame effectue chaque année, un don financier à notre Club. Ce don est spécialement affecté, au nom de tout le niveau des SIXIEMES (7  classes pour 230 élèves), aux programmes successifs de plantations villageoises d’arbres fruitiers (Manguiers greffés et Anacardiers producteurs de noix de cajou ) initiées par le Club et réalisées au nom de l’Institut Notre-Dame.

L’histogramme ci-dessous met en évidence la régularité et l’importance cumulée des dons reçus chaque année de l’Institut Notre-Dame. Soit en cumul en 2020 la somme de 40 407 euros.

Le second histogramme ci-dessous fait ressortir en parallèle la progression régulière du nombre des arbres financés par l’Institut Notre-Dame et plantés à notre demande par notre partenaire technique au Sénégal, l’Association IRRIGASC. Soit en cumul, en 2020, le nombre de 8 085 arbres. Une vraie forêt !

Ce lundi 23 novembre 2020, une délégation de cinq Membres de l’Equipe Sénégal de notre Club ( JP Casteyde – JP Chauvet – B. Lapeyrère – D. Martinot-Lagarde – X. Thomas),  s’est retrouvée, à l’Accueil du collège, pour faire exceptionnellement, en raison du confinement anti-Covid 19 en cours, une multi-conférence dans les 7 classes de 6ème (4 conférences de 8 H 45 à 9 H 35 et 3 conférences de 9 H 45 à 10 H 35) afin de rendre compte à une nouvelle génération d’élèves, comme chaque année, de l’intérêt et de l’efficacité de cette action auprès des populations rurales isolées et défavorisées de la Province de FATICK au Sénégal, et l’encourager à poursuivre ses efforts participatifs tout au long de l’année en cours.

Encadrés par les Bénévoles de la Pastorale, les élèves des 7 classes de 6ème ont pu suivre, dûment masqués et en respectant les modes de comportement imposés par l’établissement du fait de la pandémie en cours, les communications de nos représentants. L’attention des élèves a été extrêmement soutenue dans toutes les classes et les questions/réponses ont été nombreuses à chaque fin d‘intervention. Des échantillons de mangues et de noix de cajou ont été présentés aux élèves pour leur permettre de mieux appréhender le rapport investissement/autonomie financière.

Nous avons été chaleureusement remerciés de nos interventions plus particulièrement par l’équipe de la Pastorale du 1er Cycle de l’IND, animée par le Docteur C. Aka-Anghui, qui contribue à fortement soutenir et promouvoir notre Projet. Rendez-vous a été pris pour une nouvelle Conférence de notre Club fin 2021.

Rappelons que, dans un tout autre domaine, l’institut Notre-Dame contribue aussi, avec beaucoup de générosité et de régularité, à nous offrir des matériels scolaires, informatiques et de bureau, ainsi que des livres scolaires et de culture générale, si utiles dans les Ecoles, Collèges, Bibliothèques et Salles multimédias que nous créons. C’est pourquoi les Conférenciers ont tenu à présenter, en complément, quelques photos des nombreux projets réalisés par notre Club au Sénégal ce qui a beaucoup intéressé élèves et professeurs.

Ci-dessous, un chargement par nos équipes, pour des dons de l’Institut Notre-Dame, qui va être transporté dans notre entrepôt de SATORY-VERSAILLES où ces colis seront triés, si nécessaire remis en cartons et étiquetés avec les adresses de leurs destinataires au SENEGAL.

Au terme de cette instructive et conviviale matinée, la conclusion est qu’il convient de poursuivre cette généreuse et efficace collaboration entre l’IND et le Lions-Club au sein de notre belle Cité de Saint-Germain-en-Laye.

RAPPEL

Le Groupe Scolaire INSTITUT NOTRE-DAME comprend trois sites distincts avec une seule Direction et des Services techniques communs : Le Lycée privé catholique Institut Notre-Dame – 3, rue de Témara – 78 100 – Saint-Germain en-Laye – 900 élèves pour 2020/2021. L‘Ecole privée catholique Institut Notre-Dame – 22 ter, rue Alexandre Dumas – 78 100 – Saint-Germain-en-Laye , 570 élèves et le Lycée privé catholique d’enseignement général, technologique et professionnel Saint Jean-Paul II – 20, Quai Pierre Brunel – 78 500 – Sartrouville avec 490 élèves.

                                  Nombre total d’élèves du Groupe scolaire INSTITUT NOTRE-DAME : 1 960

Le Lions-Club de Saint-Germain-en-Laye Doyen renouvelle ses chaleureux remerciements à toute la Direction de l’Institut Notre-Dame, à la Pastorale scolaire, à tous les Enseignants, à tous les Services techniques et aux Elèves qui, toutes et tous, participent, si généreusement et depuis tant d’années, à ses actions humanitaires.

LA BANQUE ALIMENTAIRE DE NOVEMBRE

Une participation inédite du Club en raison des mesures préventives.

Les locaux pouvant être mis à notre disposition par le magasin MONOPRIX, à SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, ne permettant pas le respect des conditions sanitaires satisfaisantes compte tenu de l’actuelle pandémie, Nathalie B. avait suggéré de faire, cette année, notre Banque Alimentaire, en non présentiel, avec affiche et demande de dons à transmettre au Club qui se serait chargé d’acheter puis d’acheminer les dons alimentaires.

Trois de nos Membres ont multiplié les démarches auprès des Directions de MONOPRIX, de La Banque Alimentaire et de notre District pour trouver une solution. Il s’est avéré que la Direction de la Banque Alimentaire travaillait directement avec l’enseigne et qu’ils avaient décidé d’installer, eux-mêmes, une affiche sollicitant les dons en espèces, en passant par la plate-forme HELLO-ASSO pour recueillir les dons éventuels.

Face à cette situation incontournable, lors de la réunion statutaire en vidéo-conférence du jeudi 3 décembre, il a été décidé d’une participation exceptionnelle du Club à hauteur de 3 000 €, qui seront versés, pour la BANQUE ALIMENTAIRE, via la plate-forme HELLO-ASSO.

Malgré les difficultés liées à cette période inédite et éprouvante pour tous, notre Club s’est mobilisé pour apporter son aide aux plus démunis et mettre en oeuvre sa devise ; « SERVIR »

PASSATION DE POUVOIRS DU PRESIDENT

La Passation de Pouvoirs s’est déroulée dans le cadre verdoyant du Restaurant CAZAUDEHORE le vendredi 18 septembre 2020, en soirée.

Une date inhabituelle pour cette cérémonie qui se tient d’ordinaire en juin ! Mais durant cette année 2020, peu d’événements ont pu se dérouler dans leurs cadres traditionnels et respecter les calendriers prévus qui semblaient pourtant immuables.

C’est donc dans ce cadre toujours aussi superbe et au cours d’une chaude soirée de fin d’été, baignée par un agréable soleil couchant, que se tint cette belle cérémonie. Notre Maire et par ailleurs « Membre d’Honneur » de notre Club, Arnaud PERICARD, nous fit l’honneur de sa présence.

Dix-huit membres, masqués, de notre Club, participèrent à cette cérémonie de Passation de Pouvoirs entre Philippe SELLE, notre Président sortant, et Patrick FOLLETETE, notre nouveau Président.

La Cérémonie se déroula dans les jardins du restaurant, dans une ambiance à la fois chaleureuse et amicale, mais également empreinte de beaucoup d’incertitudes concernant l’organisation de la vie et le planning des actions de notre Club dans les prochains mois, compte tenu des aléas liés à l’évolution de la situation sanitaire dans notre pays.

Philippe SELLE (Past-Président), Arnaud PERICARD (Maire de SAINT-GRMAIN-EN-LAYE) et Patrick FOLLETETE (Président 2020/2021,, dans les jardins du restaurant CAZAUDEHORE

Monsieur Arnaud PERICARD, Maire de SAINT-GERMIN-EN-LAYE et Membre d’Honneur de notre Club fit une allocution remarquée, confiante, mais empreinte de prudence quant à l’avenir.

Tout ceci n’altéra cependant pas la bonne humeur de tous. Philippe SELLE fit un discours empreint de chaleur et de nostalgie, riche d’enseignements à destination de ses successeurs et, bien sûr, marqué par son habituel lyrisme.

Patrick FOLLETETE le remercia chaleureusement et reçut alors le collier de Président, bien conscient que les défis des mois à venir allaient très certainement se révéler difficiles à relever dans l’environnement actuel. Vous pouvez retrouver son allocution de bienvenue, sur ce site, en page « LE MOT DU PRESIDENT »

Le cérémonie s’est terminée par un dîner traditionnel au cours duquel, malgré la distanciation, les échanges furent conviviaux et animés.

L’année 2020-2021 est lancée !
 

LA JOURNEE DES ASSOCIATIONS

Le samedi 26 septembre, à l’initiative de la Maison des Associations Saint-Germanoises (M.A.S.), et comme chaque année,, la « JOURNEE DES ASSOCIATIONS » s’est tenue Place du Marché Neuf à SAINT-GERMAIN-EN-LAYE. De nombreuses associations s’y sont inscrites et ont installé leurs stands d’exposition, de 9 heures à 18 heures, animant le quartier en attirant de nombreux visiteurs.

Le Lions Club Saint-Germain-en-Laye Doyen y était aussi présent. 

Les Membres du Club se sont relayés tout au long de cette journée pour accueillir et renseigner les visiteurs intéressés par las actions humanitaires du Club. Outre le fait que cette manifestation permet aux Associations différentes de se mieux connaître, plusieurs contacts ont été pris avec des visiteurs intéressés par le bénévolat avec lesquels nous espérons un suivi.

UNE RECOMPENSE POUR NOTRE CLUB

Le prix national de la Palme d’Or

IMG_7068bis

En juin 2020

« Relations, Rencontres Internationales et  Francophonie »

UNE DISTINCTION EXCEPTIONNELLE

POUR UNE ACTION EXCEPTIONNELLE

a été attribuée

AU LIONS CLUB DE SAINT-GERMAIN-EN-LAYE DOYEN

Récompensant une action phare, pérenne et remarquable sur le plan international, cette récompense vient d’être attribuée au Club de Saint-Germain-en-Laye Doyen pour l’ensemble de son projet « Action Sénégal 2003-2019 » présenté au Concours National par notre District 103 Île de France Ouest.

Voici le Communiqué de notre Gouverneur Alain SCHETTINO :

« Notre District est mis à l’honneur. C’est, en effet, le Club de Saint-Germain-en-Laye Doyen qui a, haut la main, décroché le trophée de la Palme d’Or nationale pour son action au Sénégal.

Unique par sa pérennité, son ampleur et son adaptation aux différents besoins des Africains, cette action concrétise, à elle seule, une bonne partie des valeurs de notre Mouvement. »

Félicitations à l’ensemble du Club avec un  grand Merci et un Bravo particuliers à toute « l’Equipe Sénégal » constamment investie depuis plus de dix-sept années dans cette œuvre humanitaire de longue durée ainsi qu’à tous nos partenaires pour la solidité de leur accompagnement, leur fidélité et leur amitié.

 

CHARGEMENT DU CONTENEUR

pour le Sénégal

Le jeudi 2 juillet, des Membres du Club se sont retrouvés à notre entrepôt de SATORY-VERSAILLES pour organiser la journée de chargement du conteneur de printemps, pour le SENEGAL, qui avait dû être reporté en raison du confinement. Il s’agissait de préparer les derniers colis et d’organiser le pique-nique traditionnel, pour accueillir et nourrir la trentaine d’élèves de terminales et d’étudiants universitaires de différents établissements qui allaient arriver, pour nous aider, à partir de 13 heures.

DSC00081

DSC00080

A 14 heures très précises, le camion porte-conteneur entrait dans la vaste cour et le chargement pouvait immédiatement commencer.

Ce fût alors le frénétique ballet habituel du chargement de mobilier scolaire et de bureau, puis des lourdes caisses de livres de culture générale, complété par des tables, chaises, fauteuils, d’éléments d’installations sportives avec les lourds supports métalliques pour porter les « paniers de basket » à installer sur le terrain multisports créé par le Club, à PIKINE, pour la Maison des Jeunes.

Il est 17 heures : Fin du chargement.

DSC00084

A 17 heures, après un ballet ininterrompu de trois heures, le conteneur de 70 mètres cubes était rempli à ras bord et les Acteurs dynamiques et motivés, fatigués mais heureux de cette expérience inhabituelle,  pouvaient poser pour la photo traditionnelle de la fin du chargement.

Le lourd camion pouvait alors quitter SATORY pour rallier LE HAVRE où le conteneur sera chargé sur un bateau à destination de DAKAR. Dans trois semaines, il sera sorti du port, après passage aux Douanes, par nos Amis Lions du Club  » DAKAR-FLAMBOYANT » qui organiseront son acheminement jusqu’au « CENTRE TECHNIQUE D’APPRENTISSAGE » de DAKAR FASS, où chacun des destinataires, précisé sur chaque colis, pourra venir en prendre livraison. Aucun détournement n’est possible.

Ci-dessous quelques images de l’arrivée à DAKAR

et du déchargement du  précédent conteneur

envoyé en octobre 2019. 

IMG_7005

IMG_7008

Réception et contrôle de la livraison par les  Lions du Club  DAKAR FLAMBOYANT

IMG_7007

Grand merci à toute cette méritante chaîne internationale qui se mobilise pour aider les  populations les plus démunies et permet la mise  en actions de la devise des Lions  « SERVIR »

 

COVID 19 : LE LIONS CLUB

S’est engagé.

IMG_6957

Pendant cette période éprouvante de « Confinement », tandis que certains de nos Membres fabriquaient des masques ou cousaient, chez eux, des sur-blouses pour les personnels hospitaliers, d’autres faisaient leurs dons, à titre personnel à l’ APHP ou à l’Institut PASTEUR.

Le LIONS CLUB de SAINT-GERMAIN-en-LAYE DOYEN a, en outre, libéré un don de 2 500 € qui allait être complété par un appel à dons individuels de ses Membres. Ils ont participé à hauteur de   4 100 € complémentaires. Ce sont donc 6 600 euros qui ont pu être remis, courant avril, au SECOURS CATHOLIQUE de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE pour venir en aide aux familles les plus démunies.

Le Club Service  a décidé de participer au soutien de nombreuses familles de Saint-Germain-en-Laye en très grande détresse  dans  cette période inédite et éprouvante pour tous. C’est maintenant qu’il faut répondre à l’urgence durant le confinement : entraide et solidarité.

Ainsi il a été décidé d’effectuer immédiatement un don de 6.600 €   pour aider le Secours Catholique  de Saint-Germain-en-Laye  à subvenir aux besoins vitaux des personnes en grande difficulté dans notre cité. 

Le Secours Catholique est débordé par les demandes d’aides de populations inhabituelles, en particulier de familles qui ont des difficultés à se nourrir depuis le confinement (personnes qui aidaient en fin de marché pour obtenir de la nourriture, personnes qui avaient des petits boulots…),  familles de résidents réfugiés recueillis dans différentes structures de Saint-Germain-en-Laye, etc .

Les associations caritatives locales ne peuvent plus faire face à toutes les demandes. Certaines leur venaient en aide en leur apportant des paniers alimentaires, mais la situation s’est compliquée, avec la fermeture des « Restos du Cœur » de Poissy, et le fait que la direction des centres d’hébergement ne veut plus que l’on apporte de la nourriture (En raison des problèmes d’utilisation des chambres comme lieu de cuisine).

Notre Contribution financière permettra au Secours Catholique de distribuer immédiatement,  à titre d’aide, des « Tickets d’Achats » aux familles les plus démunies (C’est la seule association à distribuer des tickets d’achats), leurs permettant  de faire leurs courses de première nécessité et de les payer dans les magasins de proximité) et de se préparer à devoir soutenir de nouvelles familles.

Réponse du SECOURS CATHOLIQUE : 

 
« Un grand merci pour le don que vous avez fait à l’équipe de Saint Germain  en Laye .
 
Grâce à la solidarité dont vous avez fait preuve en soutenant financièrement le Secours Catholique, nous pouvons distribuer des chèques service à destination des personnes en difficulté. Elles ont alors la possibilité de faire leurs courses et subvenir aux besoins de leur famille « comme tout le monde ».
 
Il va nous permettre de venir en aide  aux nombreuses personnes qu’accompagne l’équipe tout en long de l’année et encore plus  pendant cette pandémie . 
 
Nous vivons tous des moments difficiles , et votre présence à nos côtés nous touche particulièrement , soyez en chaleureusement remerciés.  
 
Cordialement , 
 
Catherine LAURENT
Présidente 

Délégation des Yvelines

 

LES ACTIONS SE SONT POURSUIVIES AU SENEGAL

Le voyage de printemps au Sénégal a dû être annulé, mais nos engagements continuent.

Voici les chantiers qui sont maintenus pour 2020 et qui sont en cours de réalisation actuellement :

  • la plantation de 1000 arbres fruitiers supplémentaires, soit 13 plantations de 80 arbres fruitiers chacune.
  • La construction du Collège d’Enseignement Moderne de MBODIENE (Province de THIES) permettant d’accueillir 400  élèves de la 6ème à la 3ème  ainsi que la réhabilitation et l’extension de l’Ecole primaire de BIKOL (Province de FATICK) pour l’accueil de 300 élèves. L’inauguration de ces deux complexes scolaires interviendra lors du prochain voyage du Club en octobre ou en novembre.
  • La préparation et l’expédition d’un container de 70 m3 avec un lot de 24 000 livres et divers matériels scolaires.
  • La création de 4 nouvelles bibliothèques.
  • La poursuite du développement du Projet « RESEAU DE BANQUES DE MICROCREDITS DE MBOUR ». Il est prévu de dépasser le cap des 5 000 femmes financièrement accompagnées à fin 2020

Les Missions de Jeunes qui étaient prévues au cours de l’été ont dû être annulées. Des réunions avec les participants volontaires avaient été, pourtant, organisées, tout au long de l’année, pour les former et les informer. Ci-après, le message reçu le 04/05/2020 de la part d’une jeune étudiante du Lycée Notre-Dame du Grandchamp de Versailles. Il reflète bien l’état d’esprit de tous ses 23 camarades suite à cette annulation des Missions JEUNES prévues en juillet-août :

Bonjour Monsieur, 

Nous avons été informés de l’annulation du projet humanitaire de cet été.

Je voulais alors vous remercier pour toute la confiance que vous nous avez accordé. Depuis très jeune, je souhaite participer à une mission telle que celle-ci et je suis entrée à Grandchamp avec beaucoup d’enthousiasme et de hâte à pouvoir faire partie d’une telle action en Terminale. 

Même si c’est avec beaucoup de tristesse que nous ne partons pas, je ne regrette pas cette année passée. J’en garde même de bons souvenirs. Bien sûr, le gros de la mission se ferait sur place mais vous nous avez appris beaucoup de choses très intéressantes et enrichissantes qui nous serviront toujours. Cette situation ne nous enlèvera pas cette envie de partir en mission humanitaire. 

Merci pour tout, Clotilde D. »

Les missions sont reportées à 2021 et il est probable que le flambeau sera repris par d’autres équipes de Jeunes du Lycée Notre-Dame du Grandchamp de Versailles.

L’équipe Sénégal

 

 

ACTIONS RECENTES TERMINEES

 

SALON DU VIN ET DE LA GASTRONOMIE

Samedi 7 et Dimanche 8 mars 2020.

Dans l’enceinte du Manège Royal

Place Royale : 78 100 Saint-Germain-en-Laye

 

La Place ROYALE, baignée de soleil en ce samedi matin, jour de l'ouverture du Salon.
La Place ROYALE, baignée de soleil en ce samedi matin

IMG_8376Il est 10 heures, pour cette dix-huitième édition, les portes du Manège Royal sont ouvertes

Les Lions sont déjà à prêts pour accueillir et conseiller les visiteurs.
Les Lions sont déjà à l’accueil pour recevoir et conseiller les Visiteurs.
IMG_8367

Prophylaxie sanitaire oblige, en cette période d’épidémie, de strictes règles doivent être respectées ! Poignées de mains et embrassades interdites comme le rinçage des verres de dégustation par les exposants… Chacun doit apporter son propre verre.

IMG_8388
Le stand du Lions Club de Saint-Germain-en-Laye Doyen et une équipe accueillante prête pour renseigner sur nos actions humanitaires aux niveaux local, national et international.
Les Visiteurs arrivent…

IMG_8381

 

HONNEURS A NOS EXPOSANTS

Les meilleurs produits du terroir, pour la Gastronomie

IMG_8343

IMG_8346

IMG_8350

IMG_8353

Et d’excellents crus, soigneusement sélectionnés

pour les vins

IMG_8342

IMG_8347

IMG_8349

IMG_8355

Bonne visite, il y a de quoi satisfaire tous les goûts !

IMG_8357

Et toutes les heures, un tirage au sort par de petites mains innocentes permet de gagner un lot souvenir !

IMG_8391

Une dix-huitième édition du Salon réussie malgré l’ambiance morose liée à l’extension du nouveau virus. Chacun gardera le souvenir d’une manifestation conviviale ayant permis des échanges ouverts avec des exposants disponibles et de grande qualité.

IMG_6775

Merci à monsieur Arnaud PERICARD, notre Maire de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, qui nous a fait l’honneur et le plaisir d’une visite amicale, prolongée et détendue.

Grand MERCI, aussi, à tous les organisateurs et participants, ainsi qu’à la Direction du Collège Saint-Erembert qui, cette année encore, nous a ouvert les portes de son parking, facilitant ainsi l’accès de tous à ce dix-huitième Salon du Vin et de la Gastronomie.

L’intégralité des recettes des cette manifestation est versée à notre fonds « Oeuvres »

 

Historique du Don de Sang

à Saint-Germain-en-Laye

Salle de réception de l’Hôtel de Ville

 

Initiée en 2019 par le Lions Club de Saint-Germain-en-Laye Doyen, en partenariat avec la Mairie, la collecte de sang par l’EFS (Etablissement Français du Sang), a trouvé son rythme de croisière et est assurée, désormais, une fois par mois, aux dates consenties par la Mairie pour la mise à disposition de la salle. L’organisation et le confort des lieux de prélèvements sont confirmés par  la satisfaction des  visiteurs-donneurs comme celle des organisateurs qui peuvent se retrouver dans une vaste salle claire, propre et à l’abri des intempéries, avec son hall d’accueil. Des locaux aménagés par l’E.F.S. en véritable salle de clinique médicale,  confortable et sécurisée.

Le nombre des donneurs est en constante augmentation, Tous sont très satisfaits de l’accueil et des conditions  matérielles et techniques mises en oeuvre.

Une bien utile et généreuse action qui a pris son rythme de croisière.

Merci à tous.

Et ça continue !

Diapositive20
Opération pérenne, poursuivie en 2020

La première journée de « Don de Sang » initiée par le LIONS CLUB et conduite par « L’Etablissement Français du Sang » (E.F.S.), en partenariat avec la Ville de SAINT-GERMAIN-EN-EN-LAYE a eu lieu le mercredi 10 avril 2019, dans la salle de réception de l’Hôtel de Ville.

Depuis, à raison d’une fois par mois les prélèvements continuent, toujours dans la magnifique salle de réception de l’Hôtel de Ville de Saint-Germain-en-Laye. L’accès pouvant se faire soit par les jardins (coté RER), soit par l’entrée du 16 rue de Pontoise.

IMG_7819
IMG_7824

L’accueil est assuré par des Membres du Lions club qui distribuaient les formulaires d’interrogatoires préalables et guident les potentiels donneurs.

IMG_7826
IMG_7841

L’enregistrement, la consultation avec le Médecin spécialiste, puis les prélèvements, se font dans la grande et somptueuse salle de réception de la Mairie, transformée pour l’occasion en véritable salle de clinique médicale.

IMG_7833

Après les prélèvements, une copieuse collation est proposée aux donneurs en réconfort

IMG_7834

L’opération est pérenne… Les prélèvements sont poursuivis, chaque mois, selon un  Calendrier déterminé par l’E.F.S. et en fonction de la disponibilité de la salle de la Mairie.

Très bon résultat avec plus de 90 donneurs.

 

Ci-dessous, la lettre de remerciements reçue de la Directrice de l’E.F.S. après la première collecte de sang :

Bonjour, 

Un grand merci pour votre accueil à l’occasion de la collecte du 26 juin dernier :

Nous avons accueilli 72 donneurs dont 8 nouveaux et 59 ont pu donner leur sang. C’est un très bon résultat et nous en sommes ravis ! Sachez que les donneurs ont été au rdv dans plusieurs communes et le niveau de stock de produits sanguins n’est plus inquiétant 

Je vous donne rendez-vous le samedi 27 juillet pour la prochaine collecte de sang !

Bénédicte Radou-Temmar

IMG_7829

Ces journées se renouvelleront régulièrement chaque mois et les informations seront communiquées sur ce site, par affichages et dans la presse locale.

 

ACTIONS ET EVENEMENTS ANTERIEURS

 

BANQUE ALIMENTAIRE

Les vendredi 29 et samedi 30 novembre 2019

au MONOPRIX de Saint-Germain-en-Laye

L’action des LIONS CLUBS pour la BANQUE ALIMENTAIRE s’est déroulée les vendredi 29 et samedi 30 novembre. Comme chaque année, notre Club a collecté les dons alimentaires à l’entrée du MONOPRIX de Saint-Germain-en-Laye dont le Gérant nous accueille et facilite notre collecte depuis de nombreuses années.

Qu’il en soit ici chaleureusement remercié.

IMG_7487
Le MONOPRIX de Saint-Germain-en-Laye où notre Club a participé à la BANQUE ALIMENTAIRE.

De nombreux Membres du Club ont assuré les permanences, sur les deux jours, de 8 heures 30 à 21 heures, aidés par des épouses de Lions et plusieurs Amis (es) sympathisants (es).

Un groupe était à l’entrée du magasin pour distribuer les sacs (recyclés et récupérés) aux clients généreux qui acceptaient d’acheter des produits de longue conservation (y compris pour bébés) pour en faire dons au Club, à leur sortie. Cette chaîne de solidarité s’est confirmée sur les deux jours et à permis de nombreux et réconfortants échanges.

IMG_0305
IMG_0310

Un autre groupe oeuvrait en sous sol pour trier les dons et les ranger dans les cartons appropriés suivant les exigences de la banque alimentaire.  Un travail discret mais essentiel et qui exige une équipe assez nombreuse.

IMG_0326

IMG_0329

Les cartons terminés furent chargés sur des palettes, puis « filmés » pour les sécuriser et les protéger contre une éventuelle exposition à la pluie, lors du chargement, le lundi matin, dans le camion qui allait les transporter au centre de collecte de la BANQUE ALIMENTAIRE.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

IMG_0333
Stockage des palettes en cours…. Nous avons récupéré 213 cartons pesant au total 3 408 kg.

Grâce à vous toutes et tous et à votre efficacité , nous avons un résultat de collecte tout à fait honorable. Nous avons, en effet :
– rempli 213 cartons
– qui donnent un poids de 3408 kgs
– empilés sur 7 palettes.

Encore, nos remerciement à l’Aumônerie du collège Saint-Erembert, qui a organisé une collecte improvisée auprès des élèves et de leurs parents à l’occasion de la fête de l’école le vendredi.

Résultat : 7 cartons pleins, recueillis pour la Banque Alimentaire.

Merci à toutes celles et ceux qui ont contribué à ces résultats, et aussi à ceux qui se sont déplacés le matin lundi pour le chargement du camion.

 

Echos du voyage de novembre

au SENEGAL

Encore de grands moments d’échanges et de solidarité

 Le voyage d’études et de contrôle du LIONS CLUB s’est déroulé du 12 au 21 novembre 2019. Deux Membres du Club y ont participé, accompagnés par des experts (ingénieur en bâtiment, architecte, Ingénieur agronome) et par des représentants des Fondations ou des partenaires qui nous aident financièrement dans la réalisation des projets.

Les objectifs de ce voyage étaient, d’une part, d’apprécier la justification et la possibilité d’envisager de nouveaux projets de construction ou de rénovations d’écoles et de lycées et la création de nouvelles bibliothèques ainsi que d’assurer le suivi de nos réalisations antérieures. D’autre part, d’inaugurer les dernières réalisations achevées et de faire découvrir les programmes de nos Plantations Villageoises à nos accompagnants. Et enfin, de faire le point sur l’évolution du Projet « RESEAU DES BANQUES DE MICROCREDITS DE MBOUR POUR 10 000 FEMMES AU SENEGAL » en dialoguant avec les Sœurs de l’Immaculée Conception qui animent le Réseau et en visitant, en particulier, plusieurs « Groupements de Promotion Féminine » ou GPF.

 

Les objectifs de ce voyage étaient d’apprécier la justification et la possibilité d’ajouter de nouveaux projets de rénovations ou de reconstructions d’écoles, de lycées, ou de bibliothèques et de contrôler le suivi de nos réalisations antérieures. D’inaugurer les nouvelles réalisations achevées, de faire découvrir la réalité des Plantations Villageoises à nos accompagnants, et enfin, de faire le point sur la situation des Banques de Microcrédits mises à la disposition des femmes dans le cadre des « Groupements de Promotion Féminine ».

Ci-après, seulement quelques moments, illustrés et commentés, de ce très dense voyage.

 

1 – De nouveaux projets à l’étude

Ecoles, collèges et bibliothèques

Rénovation et extension de l’Ecole Primaire de SASSAR (Province de FATICK)

Notre première visite a été  à SASSAR, village annexe de la Sous-Préfecture de NIAKHAR, au coeur d’une immense plaine au Nord de FATICK pour expertiser une Ecole Primaire construite il y a déjà plusieurs décennies mais qui accuse sévèrement son âge.

Le vieillissement et le délabrement des locaux est amplement avéré. Certaines structures menacent de s’effondrer et compromettent la sécurité des élèves comme celle des enseignants. Un beau chantier en perspective. Nos experts ont constaté les dégâts, relevé les dimensions et étudié les plans afin de proposer rapidement un Projet complet de réhablitation.

DSC00952
SASSAR : Un village traditionnel dans la brousse sénégalaise
DSC00932

L’école primaire dont les abords sont parfaitement entretenus mais qui menace de s’écrouler et met enfants et enseignants en danger.

DSC00940
Auvents disjoints et toiture endommagée.
DSC00946
Murs porteurs fissurés et gravement lézardés.
DSC00938
Quant aux toilettes, mixtes, aucun commentaire n’est nécessaire !

Projet d’agrandissement de l’Ecole Primaire du Quartier SANTHIE ONCAD à MBOUR (Province de THIES).

Ici,  l’Etablissement croule « sous les demandes d’inscriptions » car il est situé dans un quartier très populaire de la grande ville de MBOUR (800 000 h.). Il est envisagé de surélever l’ensemble des bâtiments en « R+3 » pour doubler la capacité d’accueil des élèves… Les Soeurs demandent cinq classes supplémentaires, une bibliothèque et une salle « informatique ».

Le coût mensuel de la scolarité, pour un enfant, est de 1 000  FCFA, soit environ 7 €. Mais un nombre relativement important d’élèves dont les parents sont pauvres ne paient pas leurs scolarités. De manière solidaire, les Sœurs les prennent en charge malgré tout ce qui entraîne pour elles l’impossibilité d’auto-financer leur projet d’extension de capacité. L’Etablissement éduque aujourd’hui 380 élèves, mais il pourrait en accueillir plus du double. A noter l’exemplarité de cette école parfaitement tenue et d’une propreté irréprochable qui affiche 100 % de réussite aux examens de fin d’études primaires et d’entrée en sixième.

IMG_0157
IMG_0161
IMG_0163

Cet agrandissement était prévu dès la construction initiale. Les fondations sont suffisantes et les chaînages émergent des toits en terrasses.

IMG_0160

C’est un très gros chantier en perspective, qui est demandé. Il va exiger des études approfondies tant sur le plan  technique et la recherche d’un  financement important. Nos experts ont pris notes.

Projet d’agrandissement du Collège de TIVAHOUANE

Le collège de Saint-François d’Assise à TIVAHOUANE, se retrouve dans la même situation et sollicite aussi un agrandissement de ses locaux actuels car il croule sous les demandes d’inscription de très nombreux parents d’élèves.

La demande effectuée par la direction du Collège est prise en compte et fera l’objet d’une étude de faisabilité.

IMG_0196

C’est un collège très important qui comporte aussi une maternelle (jardin d’enfants) séparée du collège, qui va, lui-même, du primaire à la fin du secondaire. 

IMG_0215

Nous avons, aussi, fait de nombreuses autres visites car les besoins en matière de scolarisation sont exponentiels et corrélés à l’accroissement de la population.  Un rapport exhaustif de  toutes les visites effectuées par notre groupe pourrait apparaître fastidieux. Aussi, nous ne rapportons que quelques exemples des demandes qui nous ont été formulées et qui ne pourront être traitées que progressivement en commençant par de très sérieuses évaluations.

2 – Inaugurations d’une école primaire

et d’une bibliothèque de lycée.

Au cours de ce voyage, nous avons inauguré la réhabilitation et l’extension d’une Ecole Primaire intégralement financées par les généreuses Fondations qui nous accompagnent et la création d’une Bibliothèque de Lycée dont les 14 000 livres ont été collectés, triés et expédiés par notre Club et qui a bénéficié de la présence d’un groupe de huit (8) stagiaires du Lycée Notre-Dame du Grandchamp de Versailles que nous avons dépêchés sur place, pour trier, classer, informatiser et ranger les livres puis, en parallèle, informatiser la gestion et former les bibliothécaires.

IMG_0022

Quelques uns des acteurs de l’action au Sénégal avec les Membres de notre Club, des Membres du Club de Dakar-Flamboyant , et des généreux donateurs. A gauche « notre » ingénieure agronome chargée de la formation de l’encadrement des banques de microcrédits et du contrôle des plantations villageoises.

Inauguration de l’école primaire J.-M. Vianney  à DIOUROUP.

Le samedi 16 novembre, la matinée a été consacrée à l’inauguration de l’Ecole Primaire Saint Jean-Marie VIANNEY à DIOUROUP. Dès notre arrivée, le traditionnel cordon est coupé par nos partenaires financiers, les représentants des Fondations «Myadel Soul» et «Adès» qui nous soutiennent dans nos actions au Sénégal depuis de très nombreuses années.

IMG_0194
IMG_0211

Nous nous installons sous le dais d’honneur tandis que les acteurs directs de la cérémonie prennent, eux aussi, leurs positions… Elèves et orchestre local !

IMG_0204
IMG_0010
Le groupe de musiciens « batteurs » s’est installé.

IMG_0188Construction de deux classes supplémentaires

IMG_0185

Rénovation des anciennes classes et construction d’un bloc administratif et de sanitaires.

Début de la cérémonie. Après l’élévation des couleurs sénégalaises, le dévoilement solennel de la plaque commémorative suivie de nombreux discours puis de la bénédiction des locaux nouvellement construits.

IMG_0041
IMG_0219

Les danses et saynètes exécutées par les enfants de l’école viendront compléter le programme de cette fête qui se clôturera par un déjeuner traditionnel sous les grands arbres de la cour.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des cadeaux pour chacun, élégants chapeaux pour les dames et casquettes pour les messieurs…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

IMG_0019

Remerciements, aussi, à tous les participants, Particuliers, Associations, Fondations  ou Mécènes qui ont permis cette réalisation.

Le traditionnel déjeuner sénégalais à l’ombre des grands arbres clôturera cette fête.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Inauguration de la bibliothèque du Collège – Lycée Saint-Esprit à MBOUR.

Nous avions visité le collège Saint-Esprit lors de nos précédents voyages en 2018 et début 2019 et envisagé de créer et d’approvisionner une bibliothèque de grande capacité, susceptible de satisfaire les besoins de cet important établissement de 2 250 élèves créé en 1972. Une très vaste salle en dernier étage du plus grand bâtiment du complexe scolaire avait été en conséquence dûment cloisonnée et aménagée pour constituer un espace spécifique, à la fois culturel et pédagogique. Les 14 000 livres que nous avons envoyés ont été remarquablement manipulés, classés et informatisés par les huit (8) stagiaires du Lycée Notre-Dame-du-Grandchamp de VERSAILLES, missionnés par notre Club. Remarquable résultat constaté, lors de notre dernière visite, pour son inauguration. C’est une très belle bibliothèque !

IMG_0092
IMG_0093.JPG
IMG_0095
Section symbolique et bon enfant du ruban d’accès à la bibliothèque
IMG_0102
Allocutions de bienvenue et de remerciements par le Directeur et les cadres du collège.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les différents espaces de cette importante bibliothèque.

IMG_0108Un sympathique « pot » de l’amitié clôturera cette amicale cérémonie.

3 – Présentation et bilan des Plantations Villageoises

d’arbres fruitiers

 

Pour mieux informer nos partenaires accompagnants, des visites de plantations ont été programmées : Plantations de l’année en cours, plantations d’un an, et plantations de plus de 8 ans donc adultes. Le bilan à fin 2019 de cette action est exemplaire. Non seulement elle a considérablement amélioré la situation financière des petits paysans individuels et isolés, mais c’est le nombre de bénéficiaires qui est aujourd’hui remarquable… Les petits ruisseaux font les grandes rivières… Nous avons fait plus de la moitié du chemin (74 %), l’objectif étant d’atteindre les 2 000 plantations ! Nous poursuivrons ce programme en collaboration avec l’association IRRIGASC qui bénéficie désormais des conseils et de la présence de notre Ingénieure agronome qui s’est mise à sa disposition à mi-temps, sans abandonner sa mission d’appui technique du Réseau des Banques de Microcrédits.

Visite d’une plantation en cours d’achèvement :

IMG_0087

Pour créer une plantation, il est préférable de disposer d’un puits car cela économise beaucoup de va-et-vient. Les plants sont alors fournis gratuitement (40 manguiers éventuellement greffés et 40 anacardiers greffés), avec le système IRRIGASC d’arrosage économique, au paysan qui accepte de consacrer environ 2500 m2 de terrain. Ils sont garantis trois ans jusqu’aux premières productions. Le coût est financé directement par notre Club qui sollicite de nombreux amis donateurs. Le paysan doit clore son verger par des haies d’épineux pour éviter le vagabondage d’animaux susceptibles de dévorer les jeunes plants et doit assurer à ses frais le remplacement des arbres morts au-delà de la période de trois ans.

IMG_0092L’eau de la nappe phréatique, dans cette plaine est située entre 3 et 8 mètres de profondeur.

Le procédé d’arrosage économique IRRIGASC consiste à enfoncer, sur une profondeur de un mètre, en parallèle du jeune plant qui vient d’être mis en terre, une chaussette en plastique biodégradable, microporeuse sur l’une de ses deux faces et surmontée d’un réservoir en plastique résistant thermo-soudé d’un litre qu’il suffit de remplir trois fois par semaine.

IMG_8237

La tarière pour faire le trou avant d’enfiler « la chaussette » en plastique dégradable remplie préalablement de terre. Elle est surmontée de son pot récepteur d’eau.

Visite d’une plantation d’un an

Anacardier et manguier greffé, après la plantation avec le système Irrigasc Au bout d’un an, anacardiers et manguiers se sont enracinés et ont déjà grandi. Jusqu’à l’âge de 3 ans, les pertes éventuelles de plants seront remplacées gratuitement par l’association IRRIGASC.

L’arrosage doit être poursuivi, à raison d’un litre par plant trois fois par semaine. Les abords doivent être entretenus et débarrassés des herbes sauvages. Ce qui n’empêche pas le paysan de continuer à cultiver arachides ou manioc (à distance des arbres fruitiers) et de poursuivre son maraîchage, près du puits, avec la culture de légumes ou des fleurs de bissap, celles-ci utilisées communément pour la production de confitures et de boissons aromatisées.

Culture des arachides dans une plantation, à l’écart des arbres fruitiers. Cultures maraîchères ou de bissap, rouge ou blanc, près du puits

IMG_0095

Plantation de manioc dans un terrain à distance des arbres fruitiers.La plantation de manioc doit être faite à distance des arbres fruitiers en raison de son exigence en eau et de l’importance de ses racines qui épuisent rapidement les sols et pourraient empêcher de ce fait la croissance rapide et la productivité des arbres.

Visite d’une plantation de huit ans

Ce sont déjà de belles plantations. Les arbres ont commencé à produire et donc à rapporter dès la fin de la troisième année. La durée de vie des arbres peut être de cinquante à soixante ans, soit environ trois générations.

IMG_0125
IMG_0131
Ombrages et sérénité dans une plantation de huit ans !

Un bilan de cette action à fin 2019.

Voici maintenant 17 ans qu’a été commencé le programme d’aide aux populations rurales avec les plantations villageoises. Nos visites de contrôle ont confirmé que la réussite perdure puisque, après cinq ans, les arbres sont autonomes et n’ont plus besoin d’arrosage. Les plantations sont  bien présentes et sont souvent devenues de véritables parcs de verdure. Il n’est pas inintéressant de s’arrêter sur un rapide bilan à fin 2019.

Depuis 2003, ce sont 1476 plantations qui ont été créées. Soit, à raison  d’une moyenne de 10 personnes par famille, 14 760 personnes qui ont été soustraites à la pauvreté. Et ce sont 117 832 arbres de rapport qui ont été plantés ! En partenariat avec l’association IRRIGASC et nos généreux donateurs. Nous poursuivrons l’action.

IMG_8244
IMG_8241

Une initiative pédagogique et généreuse

Dès notre retour du Sénégal, nous nous sommes rendus à l’Institut Notre-Dame de Saint-Germain-en-Laye pour faire une double communication sur le thème des plantations villageoises aux élèves des classes de sixièmes, soit deux groupes de 130 élèves chacun.

En effet, depuis 2 004, nous avons créé un partenariat avec l’Institut Notre-Dame en vue de sensibiliser et de faire participer de manière concrète et active, au titre d’une action humanitaire ciblée et personnalisée, l’ensemble des classes de 6ème au financement de notre projet de plantations d’arbres fruitiers intitulé « Projet de Développement rural de NDIOUDIOUF pour 2 000 plantations au Sénégal ». En quinze ans, la participation des élèves de 6ème à notre Projet a permis la plantation de 7 935 arbres, Soit l’équivalent de cent plantations

IMG_8245

Et les montants récoltés et confiés au Lions Club s’élèvent à 38 286 € !

IMG_8247

BRAVO LES JEUNES ET LES ENSEIGNANTS

VOUS ÊTES TOUS FORMIDABLES !

 

4 – Des Banques de Microcrédits

Comme nous le faisons à chaque voyage, nous avons encore visité plusieurs des Banques de Microcrédits déjà opérationnelles et donc plusieurs Groupements de Promotion Féminine dans les villages concernés. Partout le même accueil chaleureux et reconnaissant de toutes les femmes présentes… Et chaque réunion se termine par des danses rythmées au son des bassines ou des calebasses transformées en instruments de percussion !

Nous avons pu constater que les Adhérentes du Groupement de Promotion féminine (GPF) constitué dans la pittoresque mais très pauvre île de Fadiouth, à JOAL, ont su tirer profit de l’accompagnement  financier que nous leur avons apporté pour créer leurs micro-entreprises et combien elles nous sont très reconnaissantes pour cette aide.

L’île de FADIOUTH abrite 9 000 habitants, essentiellement d’ethnie Sérère et à 90 % chrétiens.

IMG_0063
L’Île de Fadiouth dans les marais du Saloum, vit de la pêche et de la récolte de coquillages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elevages de porcs, en liberté en bord de mer et récolte des coquillages

L’accueil des femmes de l’Île de Fadiouth, à notre arrivée, avec les chants traditionnels.

IMG_0037
Réunion pour faire le point des activités des adhérentes et de leurs éventuels besoins avec la Soeur Marie Florence DIOUF, Responsable et Coordinatrice du projet.

IMG_0075Nous ne sommes qu’au début de la fin – Tout le monde va danser !

Comme lors de chaque voyage, nous avons fait un arrêt au Centre de Gestion des Banques Microcrédits à MBOUR (Construit à l’initiative de notre Club), pour y rencontrer les Sœurs et laïques responsables des Banques de Microcrédits et des  Groupements de Femmes et bénéficier d’une synthèse actualisée du Projet « Réseau des Banques de microcrédits de MBOUR » présentée par Madame Emeline  DELBECQ-NDIAYE, Ingénieure Agronome en appui technique du Projet depuis plusieurs années, désormais résidente permanente et plus particulièrement chargée de la formation des Sœurs et des laïques responsables de banques en matière de gestion comptable et financière.

IMG_0117Exposé de notre Ingénieure agronome sur l’état actuel des Banques de Microcrédits et sur l’apport des statistiques de suivi des anciennes Adhérentes ayant pris leur autonomie financière par suite de la réussite de leur micro-entreprise.

IMG_0116
IMG_0120
L’équipe des responsables des Banques de Microcrédits et la délégation conduite par notre Club.

A fin 2 019, ce sont 16 Banques de Microcrédits qui ont été lancées regroupant 4 592 Adhérentes. Compte tenu de l’encadrement désormais très rigoureux assuré par les Sœurs et laïques responsables, il n’y a aucune perte  financière et tous les engagements sont tenus.

Nous avions demandé, l’an dernier, que soit réalisée une étude statistique sur le niveau de satisfaction des Adhérentes et sur le devenir des Adhérentes devenue autonomes financièrement et ayant quitté le Réseau. Aujourd’hui, plus de 1 300 femmes ont pris leur autonomie et sont donc sorties  du Réseau des banques. L’étude statistique a été faite en septembre 2019 et elle a permis de confirmer, d’une part, que l’indice de satisfaction des Adhérentes atteignait 97% et que le taux de pérennité des micro-entreprises créées par des Adhérentes ayant pris leur autonomie financière était de 93 %. 

Ces données statistiques confirment donc que l’accompagnement financier offert aux femmes les plus démunies en milieu rural est pérenne et constitue une belle réussite. Il convient de tout faire pour que cette réussite puisse perdurer qu’il s’agisse du renforcement du capital des différentes  banques déjà créées, de la création des nouvelles banques nécessaires pour atteindre l’objectif final des 10 000 Adhérentes ou du renforcement qualitatif et quantitatif de l’encadrement.

MERCI A TOUS NOS PARTENAIRES

POUR TOUTES CES BELLES ACTIONS HUMANITAIRES

L’équipe Sénégal.

 

Derniers tris à SATORY

et chargement du second conteneur pour le Sénégal

Après 6 séances complémentaires de tris, d’empaquetages et d’étiquetages dans notre entrepôt de SATORY, depuis la rentrée, le second conteneur de l’année a été chargé et envoyé sur DAKAR, le mercredi 16 octobre.

IMG-20190920-WA0010
IMG-20190927-WA0000
Il s’agissait de préparer les colis qui seront chargés dans le conteneur.

Comme les années précédentes, l’aide efficace et joyeuse de 17 élèves de terminales du collège « Notre-Dame-de-Grandchamp », de VERSAILLES, est venue compléter la présence de nombreux membres et sympathisants du Club.

C9
Chargement de mobiliers scolaires par les élèves de « Notre-Dame-de-Grandchamp ».
IMG_8228
La valeureuse équipe des déménageurs au complet. Ouf ! C’est fini !

En trois heures, le chargement de 70 mètres cubes a pu être effectué. Il comportait :

  • 920 colis de livres de culture générale (soit 27 600 livres).
  • 210 colis de matériels et mobiliers scolaires comprenant des tables, chaises, et fauteuils pour enseignants, bureaux, armoires et meubles divers, deux fauteuils pour enfants handicapés et une table d’examen pour infirmerie.
  • 8 ordinateurs, 12 écrans, 6 imprimantes et 5 claviers…
  • et divers matériels complémentaires.

L’essemble totalisait 1 130 colis qui seront sortis de douane par le Lions Club  « DAKAR FLAMBOYANT », notre partenaire sur place, qui l’acheminera dans notre centre de répartition à l’Institut « SAINT-LOUIS – MARIE GRIGNON » à DAKAR. Les destinataires des colis seront alors prévenus de l’arrivée des dons et pourront venir en prendre livraison sur place.

Merci encore à toutes celles et ceux qui ont permis la bonne exécution de cette action qui reste toujours aussi impressionnante ! 

 

Journée

des Associations Saint-Germanoises

Samedi 22 septembre

IMG_8162

Le samedi 22 septembre de 9 heures 30 à 18 heures, place du Marché Neuf à Saint-Germain-en-Laye, notre Club a participé à la « Journée des Associations Saint-Germanoises » par une journée particulièrement clémente et ensoleillée.

Les visiteurs de notre stand ont été accueillis toute la journée par des Membres du Club qui ont pu leur donner toutes les informations et qui leur ont distribué des documents précisant notre organisation et rapportant nos actions humanitaires, au niveau local, national et international.

IMG_8155
Visiteurs Accueillis par notre nouveau Président et notre Secrétaire
IMG_8166

Une belle journée de communication et d’échanges qui a permis de nombreux contacts et confirmé la place du Lions Club Doyen parmi les nombreuses Associations caritatives de la ville de Saint-Germain-en-Laye.

 

 

BROCANTE CULTURELLE DU CLUB

Le samedi 4 mai de 9 h. 30 0 18 H;00

Place du Marché Neuf – SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

 

IMG_6066

Vente de beaux livres, timbres, disques, CD et DVD.

Les profits sont intégralement affectés au financement de nos oeuvres humanitaires locales, nationales et internationales.

Opération terminée, voir article dans la page « ACTONS ET EVENEMENTS ANTERIEURS »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s